La dermatite pyotraumatique (Hot Spot) chez les chiens :  quels sont les signes ?

La dermatite pyotraumatique (que l’on appelle aussi Hot Spot) est une lésion de la peau relativement fréquente pouvant affecter votre chien. Vous remarquerez le plus souvent une zone cutanée sans poils bien délimitée, très enflammée, suppurée et humide  qui n’était pas présente la veille.

Cette affection cutanée extrêmement douloureuse et prurigineuse (qui gratte beaucoup) évolue à partir d’une petite zone où le chien commence à se gratter ou se lécher. Elle s’étend ensuite très rapidement et peut prendre d’importantes proportions à cause de la macération (notamment en cas de pelage épais) et de surinfections.

Il est donc très important de détecter et traiter la dermatite pyotraumatique le plus rapidement possible. Pour vous aider à agir rapidement et avoir les bons réflexes, nous vous expliquons dans cet article quelles sont les principales causes et symptômes de cette affection cutanée chez le chien. Vous découvrirez également comment prévenir et traiter la dermatite pyotraumatique. 

Quelles sont les principales causes de la dermatite pyotraumatique chez le chien ?

La dermatite pyotraumatique est une affection cutanée relativement courante chez les chiens. Elle peut avoir pour principales causes des facteurs génétiques ou un environnement à risque. 

Les causes génétiques du Hot spot 

Il faut savoir que certaines races de chien sont plus susceptibles de développer une dermatite pyotraumatique. En effet, les poils particulièrement longs et denses ont tendance à créer une forme de macération. C’est cette dernière qui va créer un environnement propice à la prolifération des bactéries qui sont responsables de l’infection de la plaie. 

Il est donc conseillé d’être particulièrement vigilant si votre chien appartient à l’une des races suivantes : 

  • Berger Allemand, 
  • Bernois,
  • Bouvier,  
  • Golden Retriever 
  • Husky, 
  • Labrador
  • Rottweiler, 
  • Terre-Neuve, 

Attention également aux caniches, qui ont la peau naturellement plus sensible. Elle aura ainsi tendance à réagir plus fortement aux irritations, en particulier après le toilettage

Les autres facteurs environnementaux de la dermatite pyotraumatique 

Plusieurs autres facteurs peuvent augmenter les risques que votre chien ne déclenche une dermatite pyotraumatique. Le plus courant est sans hésiter la piqûre de puce. Cette dernière risque en effet de créer ce que l’on appelle une DAPP (ou Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces) très prurigineuse,  qui sera le point de départ du Hot Spot. 

Votre chien peut également développer une dermatite pyotraumatique suite à une allergie alimentaire, aux pollens ou aux acariens. Il s’agit là encore d’une source de démangeaison, dont les lésions peuvent s’infecter. 

Comprenez bien que tout ce qui peut pousser votre chien à se gratter peut être un potentiel facteur de risque de hot spot. C’est le cas aussi des otites, qui provoqueraient un grattage fréquent au niveau des oreilles et de la tête. Idem pour le stress, qui provoque lui aussi des démangeaisons. 

Parmi les autres causes de la dermatite pyotraumatique, retenez également : 

  • L’humidité (qui est propice à la macération des petites plaies, en particulier pour les chiens qui ont le pelage épais) ;
  • La présence de parasites à la surface de la peau (comme par exemple la gale sarcoptique ou la cheyletiellose) ; 
  • Une inflammation des glandes anales. 

Par contre, l’ensemble de ces facteurs ne provoque pas automatiquement le développement d’une dermatite pyotraumatique. Ce sera la réaction de votre chien qui va favoriser la prolifération des bactéries dans les couches supérieures de la peau. 

Les principaux symptômes du Hot spot 

Vous commencez à mieux comprendre ce qu’est la dermatite pyotraumatique et comment elle se manifeste. Mais il est important que vous connaissiez les symptômes qui l’annoncent. La bonne nouvelle est qu’ils sont assez faciles et rapides à reconnaître puisque très insistants.  

Soyez particulièrement attentif à : 

  • Plaques rouges sur la peau qui apparaissent autour du cou, de la queue, des oreilles ou sur la face de votre chien. La lésion est généralement bien délimitée et les poils arrachés.
  • Épiderme rouge, vif et chaud à cause de l’inflammation.
  • Croûtes malodorantes ou de pus provoquées par la putréfaction de ses lésions ;
  • L’apparition de prurit ;
  • Une fatigue excessive (provoquée par les douleurs qu’engendre le Hot spot) ; 
  • Un léchage anormal. 

Pourquoi traiter rapidement un chien souffrant de hot spot ?

Si votre chien souffre d’une dermatite pyotraumatique (ou dermatite suintante aiguise), ses plaies ont très peu de chance de se résorber par elles-mêmes. Le risque qu’il encourt est double. 

La terre de diatomée pour traiter le hot spot chez les chiens

Ses hot spots peuvent se surinfecter, et un staphylocoque doré risque de se développer. Ce dernier sera nettement plus difficile à traiter et il peut s’étendre sur d’autres zones du corps. Or plus la plaie est étendue, plus votre chien devra subir un traitement lourd. 

Il est d’autant plus important de réagir rapidement que cette dernière est particulièrement douloureuse pour ce dernier. Ne laissez pas les choses traîner et rendez-vous directement chez votre vétérinaire !

Comment traiter la dermatite pyotraumatique chez le chien ?

Le traitement de la dermatite pyotraumatique dépendra entièrement de ce qui l’a provoqué. Il ne sera donc pas le même pour chaque chien. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est très important de vous rendre chez votre vétérinaire, qui pourra déterminer la cause du Hot Spot et appliquer le soin adéquat. 

Le plus souvent, il s’agira d’un traitement local de la plaie. Votre vétérinaire peut tondre les poils autour afin d’éviter l’effet de macération. Ensuite, il nettoiera et désinfectera la plaie, parfois sous une légère anesthésie si la zone est à vif. Dans certains cas, votre vétérinaire peut également prescrire des anti-inflammatoires en cas de forte douleur ou des antibiotiques selon l’état infectieux de la plaie. Ils sont prescrits en cas de fortes douleurs ou d’une inflammation très forte. 

Une fois rentrés à la maison, il sera conseillé de garder la zone propre, d’éviter les mouches et les grattements en faisant porter à votre compagnon et/ou une collerette. Ces mesures permettront d’éviter que la surface ne s’agrandisse, et surtout qu’elle ne se surinfecte. 

La prévention du Hot Spot 

C’est une chose de traiter la dermatite pyotraumatique. Mais il est tout aussi important de la prévenir chez votre compagnon à 4 pattes. Une première mesure très simple à prendre consiste à prévenir les attaques de parasites externes (comme les puces et les tiques) à l’aide de soins antiparasitaires. Chez Vetbotanic, nous proposons justement des antiparasitaires naturels qui protègeront efficacement votre chien.  

Soulager naturellement le hot spot chez les chiens

Soyez ensuite très vigilant dès que votre chien commence à se gratter ou à se lécher avec insistance. Cela permettra d’éviter l’apparition et l’évolution très rapide du hot spot. Si vous remarquez une lésion douteuse et prurigineuse, vous pouvez appliquer de l’argent colloïdal ou notre soin purifiant à base d’huiles essentielles.

Une cure à base d’oméga 3 peut aussi être un excellent moyen de renforcer la barrière cutanée de votre chien.  Pour finir, et si votre chien subit plusieurs récidives de Hot Spot, essayez d’en trouver la cause avec des solutions préventives ciblées. 

Changez de croquettes pour déterminer s’il s’agit d’une allergie alimentaire par exemple. Et si la dermatite survient à certaines périodes, des tests allergologiques vous permettront de dépister une allergie au pollen ou aux acariens (et ainsi de réaliser une désensibilisation, comme chez l’humain). 

Prendre soin de la peau de son chien est essentiel pour s’assurer qu’il reste en bonne santé et puisse vivre confortablement. Découvrez nos solutions naturelles pour la préserver et prévenir ainsi l’apparition de Hot spot !

Soutenez l’association xxx, engagée dans le bien-être des chiens et des chats